Projets d'avenir

Un "grand projet" peut sans doute se définir comme un projet engageant pour la commune sur le plan de son aménagement à moyen ou long terme. Il est souvent conduit en partenariat avec d'autres collectivités ou bien avec des opérateurs privés et s'inscrit dans plusieurs orientations de programmes sociaux, économiques ou urbains.

Une réalisation importante, de dimension supra-communale, a été le parking de covoiturage du Cami Salié.

Les grands chantiers en cours en 2019, qui auront une influence forte sur les développements à venir de Lescar, sont menés dans le cadre de l'agglomération Pau Béarn Pyrénées avec notamment l'élaboration du nouveau Plan Local d'Urbanisme intercommunal (PLUi), le développement du réseau de fibre optique, la restructuration et la signalétique de la zone économique.

À l'échelle communale, des réalisations récentes qui contribuent à améliorer le service à la population de Lescar sont à retenir. Citons par exemple, la réhabilitation de la Maison de la cité, qui accueille l'ensemble des services sociaux, la rénovation intérieure de la cathédrale et du local d’accueil des pèlerins de Saint- Jacques de Compostelle, l’aménagement du nouveau cimetière La Teulère, à la fois paysager et traditionnel.

D'autres projets démarrent, comme le prochain skate-park, au pied des remparts, composé de deux zones distinctes pour la pratique des débutants et des confirmés, l'aménagement du secteur de loisir du lac des Carolins avec l'installation d'un projet privé de parc animalier, l'extension de l'EHPAD de "L'Esquirette" et bien sûr la rénovation de la Cité, associée à l'installation du trésor de Lescar dans la cathédrale, pour mettre en valeur le patrimoine historique et culturel de la ville. La construction d'une Maison des Associations, reportée de quelques mois, sera le prochain chantier à ouvrir.

La rénovation de la cité
Afin de concourir à l’embellissement, la mise en valeur mais aussi à l’attractivité de la Cité, la ville de Lescar a souhaité mettre en oeuvre un projet d’aménagement des espaces publics. Ce projet consiste en des réfections de voirie, des aménagements d’espaces de circulation paysagers.
Tout en facilitant ou renforçant l’activité commerciale, culturelle et éducative de la Cité l’ambition du projet est double.
Dans un premier temps, mettre en valeur les espaces ayant conservé l’essentiel de leurs qualités urbanistiques, tout en améliorant leur fonctionnement. Cela concerne essentiellement les sols de la rue de la Cité.
Puis, retravailler les espaces successifs de la zone sud du parvis ouest jusqu’à l’ancienne mairie ainsi que la rue Combarrieu.
Bien au-delà du traitement des sols, il faut conférer à ces lieux une signification spatiale et architecturale ainsi que des qualités d’usage, qu’il s’agisse d’évocation, de restitution ou de création. Pour cela les aménagements proposés revisitent l’histoire des lieux tout en faisant substantiellement entrer la Cité dans la modernité de ce début du XXIe siècle.

Afin de donner une cohérence à tous ces espaces, le projet s’appuie sur un nombre limité de matériaux au sol, un mobilier urbain et un éclairage très simples ainsi que quelques murets et des végétaux en harmonie avec les ouvrages et les espaces verts existants.