Professionnels

Vous avez le projet d'ouvrir un commerce physique. Quelles sont les étapes indispensables avant l'ouverture ? Quelles sont les bonnes questions à vous poser avant de vous lancer ? Comment choisir votre emplacement et votre statut juridique ? Pourquoi et comment faire votre étude de marché et votre business plan ? Quelles sont les démarches à accomplir ? Le point sur les formalités à ne pas oublier.

Les bonnes questions avant de vous lancer

Avez-vous le droit de devenir commerçant ?

Vous devez être majeur et ne pas avoir été condamné en justice pour certains délits (professionnels).

Anticipez les difficultés

  • Faites des formations ou des stages :

  • Prévoyez les difficultés

    • Faites une réserve financière pour faire face aux imprévus

    • Préparez-vous à travailler le week-end et en soirée, à faire des heures supplémentaires

Quels seront vos clients ?

Vous devez définir précisément le profil de vos futurs clients (âge, sexe, budget, goûts, etc.).

Vous devez prévoir leur nombre potentiel par semaine, par mois, par an.

Quels seront vos produits ?

Vous devez définir précisément quels seront les produits ou services que vous souhaitez vendre.

Vous devez prévoir de pouvoir les adapter, les faire évoluer (changement de mode, d'habitudes, etc.)

Faites une étude de marché

Une étude de marché est indispensable avant d'ouvrir un commerce.

Elle permet de savoir si votre commerce a une chance ou non d'être rentable.

L'étude doit se faire en 4 étapes :le marché, l'offre, la demande et l'environnement.

Choisissez votre local

L'emplacement de votre local commercial est un critère essentiel à la réussite de votre commerce.

Vous devez le choisir en fonction de votre activité et de vos clients.

Exemple

Une boîte de nuit ne sera pas située dans une zone d'habitation, un commerce alimentaire aura plus de clients s'il est proche d'autres commerces.

Les principaux critères pour choisir l'emplacement sont les suivants :

  • Environnement commercial immédiat : plus votre local sera entouré d'autres commerces, plus il y aura de clients potentiels

  • Nature des commerces environnants : une rue de commerces de bouche sera moins fréquentée l'après-midi

  • Accès à votre local : largeur du trottoir, proximité de places de parking, sens de circulation, rue piétonne, etc.

  • Visibilité : y-a-t-il des obstacles (mobiliers urbains) devant le local, la vitrine est-elle bien visible depuis le trottoir ?

  • Historique du lieu : à vérifier auprès des commerces environnants. Pensez à chiffrer les éventuels travaux à réaliser pour adapter le lieu à votre commerce.

Vous avez 2 possibilités pour obtenir un local commercial :

  • soit vous l'achetez (vous êtes alors propriétaire d'un fonds de commerce (professionnels)),

  • soit vous le louez (vous payez alors le loyer d'un bail commercial (professionnels)).

Faites votre business plan

Pourquoi ?

Le plan d'affaire ou business plan est obligatoire.

Il sert à répondre à la question suivante : votre projet est-il viable financièrement ?

Il permet de :

  • Présenter votre projet auprès des banques et de vos partenaires

  • Vous donner une feuille de route sur laquelle vous appuyer pendant les 3 premières années

  • Prévoir vos besoins financiers, ne pas vous laisser surprendre par des charges imprévues

Comment ?

C'est un dossier qui se compose des 3 parties suivantes :

  1. Votre projet :

    • Vos produits

    • Votre étude de marché

    • Votre stratégie commerciale

    • Votre chiffre d'affaires

  2. Vos moyens :

    • Matériels (local, équipements)

    • Humains (salarié, conjoint collaborateur (professionnels))

    • Vos fournisseurs et sous-traitants

  3. Le dossier financier :

    • Compte de résultat prévisionnel

    • Besoin en fonds de roulement (BFR)

    • Plan de financement initial puis à 3 ans

    • Plan de trésorerie

    • Rentabilité

Vous pouvez télécharger un modèle de business plan sur le site internet de BpiFrance Création :

  • Modèle de business plan- Modèle de document
  • Choisissez votre statut juridique

    Quel statut pour votre entreprise ?

    Vous devez choisir le statut de votre entreprise (professionnels).

    Plusieurs statuts sont possibles, soit sous forme d'entreprise soit de société : entreprise individuelle (EI) (dont auto-entrepreneur (professionnels)), EIRL, (professionnels) ou les différents types de sociétés (professionnels) : SARLSAS, etc.

    Cet outil vous aidera à trouver le statut le plus adapté :

  • Aide au choix du statut juridique de l'entreprise- Téléservice
  • Indépendant ou dans une franchise ?

    Vous devez choisir si votre commerce sera indépendant ou s'il appartiendra à une"chaîne" de commerces standardisés, appelée "franchise".

    Votrechoix dépend de plusieurs critèresdont votre budget, la nature du commerce, votre personnalité, etc.

    Vérifiez que vous avez les autorisations nécessaires

    Diplôme

    Si votre profession est réglementée, ou qu'elle nécessite une formation spécifique, vous devez vous munir de votre diplôme. C'est le cas des pharmacies et de l'artisanat si vous êtes artisan et commerçant.

    Autorisation d'occuper le domaine public (AOP)

    Si votre commerce empiète sur le trottoir ou sur une place, vous devez demander une autorisation à votre mairie (professionnels).

    Cette formalité concerne surtout les bars et restaurants.

    En fonction de votre type d'activité

    Des autorisations spécifiques sont liées aux commerces particuliers suivants :

    En fonction de la superficie du magasin

    Au-dessus de 1 000 m2 de superficie, vous devez demander une autorisation d'exploitation commerciale.

    La demande s'effectue à la CDAC auprès de la préfecture de votre département.

    Où s’adresser ?

    Préfecture

    Quelles formalités à accomplir ?

    Domicilier votre entreprise

    Après avoir choisi votre local commercial et avant de faire les formalités de création de votre entreprise, vous devez lui donner une adresse (professionnels).

    Prendre une assurance

    Une assurance spécifique est obligatoire pour protéger les clients qui fréquentent votre commerce en cas d'accident.

    C'est une assurance de type responsabilité civile professionnelle. Elle est nécessaire quel que soit votre statut (professionnels).

    Vous pouvez la souscrire auprès de l'assureur de votre choix.

    Déclarer votre activité

    La déclaration de votre activité suit une procédure différente selon votre statut.

    Auto-entrepreneur

    Une simple déclaration en ligne permet de créer votre auto-entreprise, soit auprès de l'Urssaf, soit auprès du guichet unique :

    Entreprise individuelle (EI, EIRL)

    Vous pouvez faire cette démarche de création de votre commerce entièrement en ligne :

    Vous pouvez également faire la démarche en remplissant le formulaire "P0 CMB" à transmettre à votre CFE :

    Société (personne morale)

    Vous pouvez faire cette démarche de création de votre commerce entièrement en ligne :

    Vous pouvez également faire la démarche en remplissant le formulaire M0 à transmettre à votre CFE :

    Immatriculer votre entreprise

    Vous devez faire une demande d'immatriculation de votre entreprise, 15 jours minimum avant l'ouverture.

    Votre commerce recevra un numéro d'immatriculation en fonction du lieu de votre local d'activité.

    Il sera inscrit sur le RCS.

    Vous devez faire la demande au choix soit auprès de votre CFE (professionnels), soit auprès du greffe du tribunal de commerce, soit sur le site internet infogreffe.fr.

  • Immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS)- Téléservice
  • Normes de sécurité et d'accessibilité à respecter

    Sécurité

    Un commerce est un établissement recevant du public (ERP).

    Vous devez respecter les normes de sécurité obligatoires pour les ERP (professionnels).

    Un contrôle a lieu au cours des 2 mois après l'ouverture.

    Vous devez aussi vousprotéger contre les vols et les escroqueries.

    Accessibilité

    Votre commerce doit être aménagé de façon à ce qu'il soit accessible aux personnes handicapées.

    Il y a des règles précises à respecter (professionnels).

    Pratiques commerciales à respecter

    Lorsque votre commerce sera ouvert, vous devrez connaître et respecter les règles et pratiques suivantes :

    Vous devrez aussi respecter des règles de comptabilité (professionnels) et de facturation (professionnels) particulières.

    Où s'adresser ?

    Inforeg (informations réglementaires sur la création et la gestion d'entreprise)

    Service de réponses juridiques de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP) en droit des affaires, droit social et fiscalité des entreprises

    Par téléphone

    01 55 65 44 44

    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30

    Prix d'un appel local

    Par courriel

    En utilisant leformulairede contact

    Références